Abeille Noire Bretonne

L'endémisme de l'Abeille Noire de Bretagne en grand danger

Abeille Noire de Bretagne est-elle en danger ? Non mais en Grand Danger OUI

Dans cet article, nous ne voulons pas parler de pesticides mais pour une fois de dégâts causés par la seule volonté des apiculteurs (souvent dupés par des vendeurs peu scrupuleux).

Longtemps considérée comme le fief de l'Abeille Noire (Apis Mellifera Mellifera), la Bretagne n'a hélas pas été épargnée des Bobos citadins au fort pouvoir d'achat, rachetant tout et n'importe quoi avec un bout de terrain pour y implanter quelques ruches, non pas d'abeilles locales mais d'hybrides invasives comme la Buckfast.

Quel désastre ! Quelle.... CONNERIE ! Et ça dit "aimer la nature ???"
Les donneurs de leçons quant à l'écologie et l'amour de la nature feraient-il mieux que ce que les milliers d'années ont lentement mais sagement formaté ?

Et, alors que les apiculteurs bretons étaient fiers de préserver l'endémisme de leur chère abeille (Apis Mellifera Mellifera), voilà que la cupidité s'est immiscée petit à petit en leur sein par le biais de revendeurs bien implantés ou plus simplement par l'irrespect total de résistants autoproclamés, agissant le plus souvent dans l'esprit revendicateur de "liberté" (jusqu'à ne pas respecter l'abeille noire locale).
Pire, pour mieux faire accepter l'idée d'exploiter des abeilles allochtones, ils parlent de "bienfaits des brassages génétiques", comme si croiser un hybride ou une autre variété d'abeilles avec une espèce endémique ferait mieux que ce que la nature a mis des milliers d'années à mettre en place. 
Par ailleurs, cet argument ne convainc pas du tout quand on considère que tout à l'inverse, les abeilles croisées nécessitent de plus en plus de traitements, de nourrissements substitutifs et par-dessus tout, subissent une mortalité passant outre la normalité. Alors oui, ils invoqueront les pesticides agricoles ou bien le frelon asiatique,  et cela, bien avant de balayer devant leur propre porte.

Apiculteurs Bretons (et d'ailleurs)...  Résistez !

Résistez et faites le savoir ! Montrez que si vous avez su être au départ des bonnets rouges et gilets jaunes, il est grand temps qu'on ne vienne plus détruire votre amour et respect des abeilles endémiques. Vos cousins corses se sont révoltés contre ces mêmes bobos qui importaient des abeilles allochtones du continent et les en ont chassé.. Soulevez-vous et faites de même !

Un business qui coûtera la vie à vos abeilles.

Est-ce ce que vous souhaitez voir s'établir en Bretagne ? Alors Agissez dès aujourd'hui ! Comment ?

Vous êtes en quête de reines noires ou d'essaims d'abeilles noires pour respecter les valeurs d'endémisme? Alors ne vous jetez pas sur les premiers essaims que l'on vous proposera dans le commerce (y compris local), sous prétexte qu'ils sont disponibles ou bien qui le seront très rapidement. Ne cherchez pas dans une autre région ce que vous pouvez trouver, produit localement moyennant un tout petit effort de simple compréhension. 
Des apiculteurs pourvoyeurs d'essaims d'abeilles noires, il y en a partout en France comme en Bretagne. Faut-il s'armer d'un peu de patience, car généralement ce n'est pas en hiver que l'on se met à penser "abeilles" mais bien quand les premiers beaux jours font leur apparition. Malheureusement pour vous, à cette période de l'année, tout est déjà réservé ou pré-vendu. Qu'à cela ne tienne ! Profitez-en pour au moins 3 étapes:

  • - 1/ Passez votre commande à l'apiculteur-éleveur de la vraie abeille noire française pour la saison prochaine en vous faisant certifier que vos abeilles seront bien de la race Apis Mellifera Mellifera et non pas Apis Mellifera Iberica), 
  • - 2/ Inscrivez-vous à un stage de formation ou un rucher-école local
  • -3/- Préparez la venue de vos futures abeilles (aménagement d'un petit rucher, achat de matériel, tenue etc.)
C'est la meilleure façon de procéder !

Ne confondez pas l'abeille noire de Bretagne avec sa cousine espagnole !

L'Abeille Noire a tant été décriée à la fin du siècle dernier pour justifier le recours à des abeilles martiennes  que les apiculteurs l'ont reléguée dans les bas fonds de l'oubli, lui préférant des abeilles plus "productives" comme l'hybride invasive de Buckfast, La Carnica ou encore la Ligustica (abeille italienne). 
Toutefois, c'est sans compter sur le bon sens d'une minorité d'apiculteurs qui ont bravé ces effets de mode dévastateurs en "résistant à l'envahisseur" mais surtout en ne cédant rien à l'idiote volonté cupide de vouloir faire différemment, l'herbe étant plus verte ailleurs qu'en Bretagne !.

Depuis une vingtaine d'années, grâce aux moyens de communication interposés, l'abeille noire a entamé son come-back. Dans une très lente montée crescendo, ce phénomène s'accentue très fortement de nos jours à tel point qu'on se trouve en pénurie d'essaims de noires à vendre.

Et alors que les marchands du temple (les vendeurs d'essaims en tous genres), ne gagnent plus leur vie avec les essaims d'hybrides Buckfast, les voilà en peine de trouver à répondre à cette forte demande d'abeille noire, faute d'avoir été à l'écoute d'une certaine sagesse pratique.. 
C'est là que le malin guette, car nos voisins espagnols se sont engouffrés dans cette brèche en proposant leurs essaims qu'ils font passer pour de l'abeille noire tant elle lui ressemble !

Toutefois, l'abeille noire espagnole, quand bien même elle ait une certaine ressemblance avec notre abeille endémique, n'est PAS DE l'ABEILLE NOIRE Apis Mellifera Mellifera, mais Apis Mellifera Iberica, ce qui n'est pas la même chose du tout !
C'est pourquoi, ne tombez pas dans ce piège sinon vous ne ferez pas mieux que vos prédécesseurs avec la Buckfast !

Le danger du mélange des genres perdurera avec ces futurs croisements, tandis qu'on ne pourra plus identifier de visu les fameux anneaux jaune-ocre qui nous permettaient cette identification rapide avec la Buckfast en attirant notre attention.
L'agressivité de l'abeille "noire" espagnole vous fera bien comprendre que ce n'est pas de la Bretonne ! Mais il sera trop tard et vous aurez contribué à l'invasion sournoise d'une apiculture irrespectueuse alors que vous vous dites aimer profondément la Nature !
Ce n'est pas parce vous achetez votre matériel apicole chez un marchand ou revendeur qu'il faille vous croire obligé(e) d'acheter ses essaims ! Faites vous certifier la provenance de leurs essaims, ainsi, vous agirez avec sagesse et reculerez les limites de la c... cupidité humaine

A tous les vendeurs d'essaims et de reines noires

S'il vous plait, ne trichez pas en annonçant à vos clients que vous proposez et vendez de la Noire. n'omettez pas d'y ajouter Espagnole si vous vous fournissez chez nos voisins !
Si vous persistez à vendre de l'abeille espagnole, bien que les espagnols trichent en l'appelant "la noire" pour pénétrer notre marché, ne poursuivez pas dans cette voie trompeuse. Annoncez et facturez clairement les origines de cette abeille cousine. Ayez cette honnêteté si vous ne voulez pas que cela se retourne contre vous envers une clientèle qui ne ferme plus les yeux sur ce qu'elle veut et achète, et pourquoi elle le fait.

A tous les acheteurs d'abeille noire

Exigez de connaître la provenance de la variété d'abeilles que vous achetez ! Participez à l'effort du redressement de notre abeille endémique plutôt que favoriser ce qui est là, à portée de votre portefeuille. Tout comme il a été dit plus haut, préférez attendre plutôt qu'aller dans l'empressement. Il y va de votre intérêt mais également de l'intérêt de notre espèce endémique et de l'apiculture de demain

Un grand merci pour cet effort collectif ! C'est ainsi que nous pourrons transmettre à nos petits enfants, la joie de pratiquer une apiculture saine et bienfaisante pour la nature, si gravement endommagée par l'irrespect de l'homme envers elle.

ReCaptcha

Ce service de protection de Google est utilisé pour sécuriser les formulaires Web de notre site Web et nécessaire si vous souhaitez nous contacter. En l'activant, vous acceptez les règles de confidentialité de Google: https://policies.google.com/privacy