Dossier de Presse

Introduction

Nous avons l’immense joie et le grand honneur de vous faire part de la naissance de l’association des Bergers des Abeilles®, qui souhaite faire avancer la cause de l’abeille noire et des pratiques alternatives dans le paysage apicole français.

Nos missions


Contrairement à ce qui se dit souvent, ce n’est pas l’abeille en général qui est menacée d’extinction, mais bien l’abeille endémique de France et d’Europe du Nord, surnommée « l’Abeille Noire ». 

Celle-ci représente moins de 10% du cheptel français, et si elle est maintenue à flot, on le doit à des apiculteurs courageux et consciencieux, dont le travail de maintien devient de plus en plus difficile, en raison d’un nombre important d’importations d’abeilles hybrides ou pas, allochtones quoi qu'on en dise, qui sont ensuite maintenues et élevées et diffusées comme telles.
L’Abeille Noire, qui a évolué avec son territoire depuis plus d’un million d’années, possède une foule de qualités tant génétiques que de rusticité, pour faire face aux nouveaux dangers – climatiques ou autres – qui nous attendent !

C’est la raison pour laquelle notre association s’est donnée pour vocation d’accomplir les missions suivantes :
- Sensibiliser les nouveaux apiculteurs, apiculteurs de loisir et professionnels à la connaissance de l’Abeille Noire et de sa gestion particulière via des formations spécifiques
- Ne pas seulement tenter de conserver localement cette abeille native et endémique, mais surtout de proposer des moyens permettant aux apiculteurs de renouer avec le bon sens (essaims, reines, qui auront été fécondées naturellement).
- Aider les apiculteurs pour que le cheptel apicole français puisse se convertir au retour de notre espèce gravement menacée d’extinction
- Créer un label en accord avec le Serment des Bergers des Abeilles®
- Soutenir matériellement les apiculteurs dans le besoin


Le serment des Bergers des abeilles®

Le serment des Bergers des abeilles® est un engagement moral que chaque apiculteur peut prendre lors de l’assemblée générale de notre association (qui se déroule immuablement chaque année le 21 janvier).
Ce serment est comme une charte des bonnes pratiques apicoles, au premier chef desquelles se trouve le fait de travailler avec notre abeille endémique française, mais qui comporte également des méthodes apicoles douces et plus respectueuses de la nature de l’abeille 
Ainsi, le berger des abeilles refusera par exemple : 
- Le clippage (mutilation) des reines, 
- Les nourrissements spéculatifs, 
- Les traitements chimiques.
- Les transhumances (sauf pour raisons impérieuses)
- Certaines méthodes d’élevage
- etc.

Quid de cette pierre en l'air ?


Pensez-vous que la naissance de cette association puisse faire l’objet d’un article dans votre journal ou sur votre média ?
Nous nous tenons à votre disposition pour tout complémenter d’informations, et sommes disponibles pour une interview plus détaillée, de type reportage.

SVP, Contactez-nous